Changer sa nutrition pour retrouver la santé Vous ne soupçonnez pas à quel point .... la nutrition a un impact sur votre SANTE ....
Changer sa nutrition pour retrouver la santé  Vous ne soupçonnez pas à quel point ....  la nutrition a un impact sur votre SANTE ....

Qu'est-ce que la naturopathie ? Quelle est son histoire ?

L’Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S.) classe la naturopathie comme 3ème médecine traditionnelle mondiale, après les médecines traditionnelles chinoises et ayurvédiques.

 

Aujourd’hui  l’O.M.S.  définit  la santé pour l’individu comme un « état complet de bien-être  physique, mental et social », et toujours selon l'OMS, "la naturopathie est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l'organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques''.

 

Elle repose sur différentes techniques dont les majeures sont l'alimentation, l'exercice physique, les techniques de gestion du stress et de relaxation et l'hydrologie (douches écossaises, bains chauds ou froids, sauna…).

 

D’autres techniques peuvent être utilisées par le naturopathe : techniques manuelles dont le massage, techniques réflexes dont la podo-réflexologie et l’auriculothérapie, la phyto aromatologie, l’hygiène respiratoire (le pranayama et toutes les techniques respiratoires du yoga mais également l’utilisation du bol d’air Jacquier), les techniques énergétiques (soins énergétiques, activités liées à renforcer son énergie comme le yoga, tai chi, qi qong…),et les techniques vibratoires utilisant des fréquences (la chromothérapie, la luminothérapie, la musique,  la physique quantique... ).

 

Elle repose sur cinq grands principes:

  • L’humorisme : La science des « humeurs »  terme cher à Hippocrate. Il s’agit des liquides qui circulent dans notre corps : le sang, la lymphe canalisée et interstitielle et le cytoplasme intracellulaire.
  • L’hygiénisme (la « dieta ») : un programme d’hygiène alimentaire pour préserver sa santé.
  • Le causalisme : il s’agit de chercher les causes profondes du mal-être de la personne qui ont provoqué sa ou ses pathologies.
  • Le vitalisme : il s’agit de la force vitale, de l’énergie qui anime chaque être vivant et qu’il faut entretenir et renforcer tout au long de sa vie. Elle sera à la base de l’autoguérison qui vient toujours de la personne, de l’être dans sa globalité et non du thérapeute.
  • L’holisme (du grec « holos ») : la prise en compte de l’être humain sur tous les plans qui l’animent (physique, émotionnel, mental, spirituel et éco-social & planétaire) et non pas uniquement de manière organique, physiologique et surtout pas organe par organe. Nous sommes un tout qu’il faut prendre en considération dans son ensemble et non un puzzle d’organes mis bout à bout.

 

La naturopathie a en effet comme objectif avant tout la santé et le bien-être que ce soit physique, émotionnel, mental que spirituel.

 

Cela passe par apprendre à se nourrir sainement, respirer correctement en conscience, introduire de l’activité physique quotidienne, mieux dormir pour se réparer et se détoxifier, apprendre à gérer ses émotions, les tensions, le stress de la vie quotidienne, apprendre à éliminer les toxines et toxiques, prendre soin de ses cellules et de nos bactéries (notre microbiote) et être en contact avec le monde qui nous entoure. 

Cela passe également par une certaine conscience de notre planète et de la fragilité de son écosystème.

Comment prendre soin de la planète, avoir une action d’humanisme, de partage, de changement de nos modes de vie actuels pour ne pas menacer nos ressources planétaires qui conduisent à de nombreuses souffrances physiques, mentales et même spirituelles ?

 

La naturopathie apprend à se ressourcer, à  prendre soin de soi, améliorer sa force vitale – son énergie interne à travers les éléments de l’environnement naturel : la terre, l’eau, l’air, la lumière et  les plantes et êtres vivants qui nous entourent.

 

Elle nous apprend à nettoyer et régénérer notre terrain afin de pouvoir vivre pleinement sa vie. 

 

C’est une philosophie de vie (la notion de force vitale) mais également elle repose sur des références scientifiques (la science des humeurs), sur une méthodologie (anamnèse et bilan de vitalité), sur différentes techniques (dont l’alimentation et l’exercice physique) et une vision holistique de l’être humain (nous sommes un TOUT et nous sommes UNIQUE et nous ne sommes pas qu’un assemblage de cellules ou d’organes…).

 

Mais quelle est l’origine de la  « naturopathie » contemporaine ?

Le terme «naturopathie » remonte à la fin du 19ème siècle (en 1895) avec John Scheel et Benedict Lust, les deux fondateurs historiques du concept et de la protection du mot NATUROPATHIE. John Scheel sera le premier à introduire le concept de « Nature’s path », soit la voie de la nature qui signifie que chacun peut préserver sa santé en respectant le chemin (path) que nous indique la nature.

C’est aussi l’époque de la création des premières écoles de naturopathie aux Etats-Unis. Benedict Lust ouvre la première école de naturopathie à New York (the first naturopathic medical school in the world). Il a également fondé l’association américaine de naturopathie et la première organisation professionnelle nationale de « médecins » naturopathes. En 1918, il a publié l’encyclopédie universelle de la naturopathie  (the Universal Naturopathic Encyclopedia for drugless therapy), et il a également publié le magazine de la naturopathie (Nature’s Path magazine). Il est reconnu aux Etats-Unis comme le père de la naturopathie.

 

On peut citer quelques autres grands noms de la naturopathie aux Etats-Unis comme Herbert Shelton (1885-1985), à l’origine des combinaisons alimentaires, de l’alimentation crue végétarienne, des régimes dissociés et du jeûne (livres : « Le Jeûne » et « Les Combinaisons alimentaires »), et plus récemment le Dr Bernard Jensen (1908-2001), qui a été durant soixante ans un pionnier en matière de santé se focalisant sur la détoxification de l’intestin, militant pour une médecine intégrative. Il fait autorité dans le domaine de l’iridologie et de la nutrition.

 

 

Et en Europe ?

On peut citer :

 

  • Sébastien Kneipp (1821-1897) prêtre allemand à l'origine de cures naturelles (soins par l'eau froide, les plantes, l’exercice physique et la diététique) portant son nom (à la fin de sa vie, plus de 100 établissements dans le monde utilisaient sa méthode), 
  • Maria Treben (1907-1991) herboriste autrichienne, auteur des livres « La Santé par la pharmacie du bon Dieu » et « Les Guérisons de Maria Treben ». Elle est célèbre pour avoir contribuée à faire connaître le célèbre remède « élixir du Suédois », un très grand digestif et purifiant de l’organisme.  L’élixir du Suédois est un savant mélange d’herbes macérées.
  • mais aussi Henri-Charles Geffroy (1895-1981) le fondateur des 1ers magasins biologiques en France « La Vie Claire » et aussi ayant pu soigner sa santé fragile suite à la 1ère guerre mondial par une alimentation végétalienne naturelle. Il condense l'essentiel de ses idées dans un journal, « La Vie claire » dont le 1er numéro est paru en 1946. Il ouvre le premier magasin d’alimentation biologique (à l’origine « L’aliment sain ») en  1948 et met ensuite en place une coopérative à partir de 1951 pour y diffuser les produits et implanter une chaîne de magasins, partout en France avec une centaine de points de vente à la fin des années 1960. Il est l’auteur  notamment de « Nourris ton corps, précis d'hygiène alimentaire », suivi de cent recettes de cuisine rationnelle, éditions Flammarion, 1941.
  • sans oublier René Maurice Gattefossé (1880-1951) considéré comme le père fondateur de l'aromathérapie contemporaine et l'inventeur du mot «aromathérapie ». Ingénieur chimiste de formation, parfumeur à l’origine, il viendra à s’intéresser très fortement aux arômes naturels / huiles essentielles  suite à une brûlure qui s’infecte au bras, il le plonge dans de l’huile essentielle de lavande  (ce qu’il avait sous la main) ce qui permettra de supprimer totalement cette infection et amènera à une guérison spectaculaire. Ce sera le début de nombreuses recherches études sur  les propriétés des huiles essentielles : il créa le mot "aromathérapie", du grec "aroma" (arôme) et therapeia (soin). Le Dr Jean Valnet fervent défenseur des plantes et huiles essentielles, poursuivra son œuvre après la seconde guerre mondiale. Aujourd’hui, cette œuvre est poursuivi par deux grands noms de l’aromathérapie Pierre Franchomme et le Dr Daniel Penoël.


     

Mais quand est née la naturopathie en France ?

En France, la naturopathie est née en 1935 avec Pierre-Valentin Marchesseau (1911-1994) qui a mis en place le concept des 3 cures (detox, revitalisation, stabilisation) et des 10 techniques. Il fut au contact des grands naturopathes et des humanistes, tout d’abord aux USA et aussi en France ce qui lui permit de continuer ses recherches et de mettre au point une synthèse de la naturopathie. Cette synthèse consiste en la réunion de toutes les techniques au service de la restauration de la force vitale.Il créa la première Faculté libre de Naturopathie en France en 1935 puis  la dispensa par ses conseils, sa méthode et ses ouvrages. Il est considéré comme ayant formé la quasi-totalité des chefs d'école actuels de la naturopathie française : Alain Rousseau, André Roux, André Passebecq, Daniel Kieffer, Désiré Merien…

 

 

Naturopathie contemporaine mais ce concept a des origines bien plus ancestrales…

 

De nombreuses médecines ancestrales intègrent les principes de la naturopathie, déjà au temps des Sumériens, aussi des Esséniens et de l’Egypte et de la Grèce antique;  et aux quatre coins de la planète : médecine ayurvédique, tibétaine, hébraïque, chinoise, amérindienne, colombienne, celtique, africaine, égyptienne, arabe… Toutes ces médecines du monde s’appuient comme priorité sur la prévention, sur une approche globale de l’être humain (une vision holistique), sur le respect de la nature, sur la notion de vitalisme (nous sommes dotés d’une force vitale qui nous permet d’être en bonne santé ou qu’il faudra renforcer ou réactiver pour amener l’auto-guérison) mais aussi sur la non iatrogénicité (utiliser des principes naturels sans effets secondaires). La naturopathie est donc bien plus ancienne !

 

 

Démarrons l’histoire de la naturopathie avec le célèbre médecin de la Grèce antique Hippocrate (460-370 av JC) et sa phrase célèbre "Que ton aliment soit ton principal remède".

 

Il est le fondateur de l’école de Cos où il enseigne la biologie, l’anatomie, les différentes pathologies de l’époque mais aussi tout ce qui touche à l’alimentation qu’il met en priorité pour retrouver ou conserver la santé.
Sa règle première « primum non nocere » (d’abord ne pas nuire).

Il met en avant l’exercice physique, la méditation, le principe des formulations positives, les bains de soleil pour prendre soin de sa santé.

Son œuvre est le  « Corpus Hippocraticum », 78  traités médicaux retraçant toutes ses connaissances en matière de maladies.

Hippocrate est à l’origine de la science des humeurs qui est l’étude de l’importance des liquides du corps et de leurs altérations et leurs impacts sur notre santé et la maladie.

Il met en avant la faculté d’autoguérison du corps par la force vitale qui anime chaque être.

La médecine hippocratique est basée sur plusieurs principes de santé que nous avons cités : l’humorisme, le vitalisme, l’hygiénisme , le causalisme et l’holisme.

 

 

 

Comment prendre rendez-vous ?

Cabinet de consultation à Boulogne-Billancourt (92).

Le cabinet de consultation est situé face de l'Ile Seguin (à 10 minutes environ à pied, sortie Pont de Sèvres - ligne 9), au 81, allée Georges Askinazi (Allée piétonne).

Comment me joindre et me suivre

Email :

nutritherapie@olivia-charlet.fr

 

Tel. : 06.85.42.86.51

Adresse du cabinet de consultation :

 

81, allée Georges Askinazi

92100 Boulogne-Billancourt
Au 1er étage -  Interphone B11

Pour plus d'informations sur les super-aliments biologiques hypotoxiques et vegan sains pour notre santé, découvrez "Nutri-beautiful".